Tirer le meilleur de vous-même et optimiser votre condition physique dépend de nombreux facteurs : nutrition, entraînement cardio, renforcement musculaire, gymnastique. Chez WAATH, nous ne pensons pas comme tout le monde, et voici comment vous devez aborder le sujet d’après nous.

Alimentation

Évidemment c’est votre priorité. Comprenez ceci, utilisez les bons aliments et vos performances de même que votre qualité de vie augmenteront naturellement.

On vous l’a déjà dit : on n’utilise pas du diesel pour faire tourner une Ferrari.

Renforcement musculaire

C’est ici que ça se complique. Selon nous, la force, le renforcement musculaire, le fonctionnal bodybuilding sont l’essence de notre pratique préférée.

La blessure

Si vous vous blessez à l’entraînement ou durant le WOD, mettez ça sur le compte

  • de votre coach (ce n’est pas le sujet du jour)
  • de votre mauvaise exécution du mouvement
  • de votre musculature trop faible comparé au travail que vous lui imposez.

On lit ou on entend souvent que le conditionnement métabolique, la gymnastique et l’haltérophilie sont les priorités dans notre sport. C’est durant ces exercices précisément que vous vous exposez à la blessure.

Si les muscles qui entourent les tendons de vos épaules sont suffisamment développés, alors votre kipping ne vous posera aucun problème.

La longévité

Vous connaissez Thérèse 73 ans à l’EPHAD de Hyères les Palmiers ? Elle a fait de la course à pied toute sa vie ! Vous ne voudriez pas vous retrouver face à un cardio comme le sien sur un MURPH.

Thérèse s’est blessée au genou il y a 10 ans. Elle a négligé sa rééducation et sa musculature n’a fait que diminuer avec le temps. Cela fait 1 an qu’elle ne peut plus se lever seule et elle est morte ce matin.

Vous perdez 15% de force musculaire à chaque décennie et lorsque vous ne pouvez plus vous lever, votre espérance de vie moyenne est de moins de 2 ans.

La pyramide du mouvement, selon WAATH.

N’oubliez pas qu’avant de bouger longtemps, il faut déjà pouvoir bouger.

Voici notre vision :

Pyramide WAATH

Il ne s’agit pas de squatter 200 kilos avant de commencer à travailler le cardio.

Comprenez simplement l’importance du développement de votre masse musculaire. C’est votre priorité en tant qu’athlète.

Vous travaillerez votre endurance dans un second temps.

Si vous êtes un compétiteur confirmé et avez déjà accompli toutes ces étapes, voici un petit complément d’information cadeau :

Je télécharge le guide SEMAINE DE PRÉPARATION PRÉ-COMPÉTITION